Une superbe rencontre réalisée lors de notre croisière aux Îles-de-la-Madeleine

Une superbe rencontre réalisée lors de notre croisière aux Îles-de-la-Madeleine

Benoit Arseneau, mieux connu sous le pseudonyme de Ben à Ben, incarne un personnage expressif, coloré…VRAI. Quelques mots suffisent pour avoir l’impression de le connaître depuis toujours.

 


 

Avec son « léger » accent madelinot, il nous parle de la mer comme d’un organe vital. « Lorsque je quitte mon Île, je m’ennuie d’ma mer » dit-il en riant. « Et ici, ce n’est pas le fleuve…oh non ! C’est le GOLF, la vraie mer. C’est une coche de plus ! » précise-t-il avec conviction.

Natif de Pointe-Basse, à Havre-aux-Maisons, il porte en lui le récit de ses ancêtres et plusieurs pages de l’histoire de sa région. 

C’est au Fumoir d’Antan qu’il nous fait revivre les techniques traditionnelles de conservation du hareng…agrémenté, bien sûr, de savoureuses anecdotes.

En plus d’humer l’air salin et le hareng fumé, il nous tient bien captifs durant 45 minutes au cours desquelles il rend hommage à 3 générations qui le précèdent.

« Le boucanage du hareng fumé aux Îles-de-la-Madeleine, c’est bien plus qu’un mode de conservation, c’est un produit identitaire qui a longtemps assuré la survie de mes ancêtres ».

Comme il le souligne, les insulaires peuvent être vulnérables de par leur situation géographique. C’est pourquoi l’ingéniosité, l’entraide et la coopération se hissent au sommet des qualités des gens des Îles. Il est d’ailleurs un porte-parole indétrônable lorsqu’il s’agit de mise en valeur des produits régionaux et de maillage entre les entreprises.

 

Petit conseil avant votre visite : Assurez-vous d’être au rythme des madelinots. « Les Îles, ça se respire, ça se sent, ça se « ZEN » ! », parole de Ben à Ben.

 


Extrait tiré du blogue du Québec Maritime

Pour lire la suite : https://www.quebecmaritime.ca/blogue/gens-du-pays-4-personnages-a-rencontrer-dans-nos-regions